Bienvenue sur la communauté PMU

  1. 1Un espace convivial pour échanger entre joueurs
  2. 2Avec des discussions et toute l'aide en ligne
  3. 3Plus des débats, des pronos, des actus et des jeux !

Question en attente de réponse

Rapports erronés en simple gagnant ?

Pour moi, le calcul du rapport en simple gagnant pour la finale du GNT (6/12/2015) aurait dû être :
512 769€ - 15,605% = 432 751,40€
432 751,40€ ÷ 107 395€ = 4,03€/1€ rapport arrondi à 4,00€.
Mais le PMU n'a payé que 3,80€, soit une différence totale de : 0,20€ × 107 395 = 21 479€.
Qu'est-ce que c'est que ce prélèvement en plus du prélèvement réglementaire de 15,605% ?

P.S. : exactement le même problème pour la course R1C2 du 13/06/2016 dans le réseau physique (et dans bien d'autres épreuves).

michel
michel

michel

Niveau
0
90 / 100
points

Réponses

Thomas@PMU
Thomas@PMU

Thomas@PMU

Niveau
4
5000 / 5000
points

Bonjour Michel,

Il semble que cette course soit partie en retard, peut-être à cause du non partant !

Du coup si un cheval est non-partant et c'est le cas ici, les enjeux en simple gagnant sur ce cheval sont déduits de la masse d'enjeux.

Bonne journée,

michel
michel

michel

Niveau
0
90 / 100
points

Merci Thomas,

mais, malheureusement, ton explication est fausse. Il y avait en effet un non-partant (Anna Mix) mais il y avait nécessairement sur elle plus de 100 000€ (c'était la grande favorite et elle a été déclarée partante après l'heure prévue du départ). Ces (plus de) 100 000€ ont bien évidemment été remboursés intégralement par le PMU et c'est après ce remboursement qu'il restait les 512 769€ qu'il indique comme « total des enjeux » et qui sont donc le total des enjeux sur les chevaux ayant réellement pris part à la course, après que le PMU ait défalqué les paris annulés du total des sommes collectées. Comment d'ailleurs pourrait-on inclure dans le total des enjeux des sommes qui ne sont pas EN JEU ?
Or dès l'officialisation de l'arrivée, ces 512 769€ appartenaient aux gagnants, soit 4,78€/1€. Il est tout à fait normal qu'on leur prélève là dessus 15,605% et il ne leur reste plus alors que 4,03€/1€. Mais, pour moi, les 20cts de prélèvement supplémentaires sont indus ! Je réitère donc ma question : de quoi s'agit-il ?

Bonjour Michel, la Communauté, Thomas, les Animateurs,

C'est une question particulièrement technique qui nécessite des recherches approfondies.

Je pense que le mieux serait de faire un courrier à Monsieur le Directeur Général Délégué du PMU en lui exposant clairement la problématique que vous rencontrez. Et ne pas oubliez de joindre des documents justificatifs (éventuels).
Voilà. Très bonne continuation.

Bonjour Michel,

Nous prenons bien note de votre remontée et nous allons faire parvenir votre message au service concerné. Il y a forcément une explication.

Et ne vous en faites pas, nous gardons bien au chaud votre question et dès que nous avons la réponse, nous reviendrons vers vous.

Je vous souhaite une belle fin de journée.
A bientôt.

Citron Vert
Citron Vert

Citron Vert

Niveau
1
352 / 750
points

A voir mais il me semble qu'en décembre 2015, les prélèvements au jeu simple étaient plus élevés.

michel
michel

michel

Niveau
0
90 / 100
points

Bonsoir Citron Vert,

La dernière fois que le taux de prélèvement a été modifié, c'est quand il est passé de 13,7% à 15,605% et ce devait être au 1/1/2014, voire au 1/1/2013. Note bien qu'il n'y a qu'au PMU que le taux est le même en Simple Gagnant et en Simple Placé. Chez Zeturf, par exemple, il est de 14% en Simple Gagnant, de 17% en Simple Placé, de 20% en Simple "Zeshow" et en Simple "Zecouillon". Et je ne parle que de l'opérateur alternatif dont le calcul des cotes est le plus régulier et le plus limpide. Chez les autres, c'est du genre "carré noir sur fond noir". On comprend qu'ils n'aient pas trop envie de communiquer là dessus.

michel
michel

michel

Niveau
0
90 / 100
points

Bonjour à tous,

À nouveau, hier (8/07/16), dans la course R4C6, dans laquelle l'as était non-partant :
–30 cts sur le rapport gagnant
–10 cts sur chacun des rapports placés
Le PMU finira-t-il par reconnaître son erreur ?

Mickael@PMU
Mickael@PMU

Mickael@PMU

Niveau
4
5000 / 5000
points

Bonjour michel,

Effectivement et c'est encore une course où on voit un gros décalage entre l'heure annoncée de départ et le dernier enregistrement de la masse d'enjeux avec encore un non partant...

On attend des updates de notre coté pour comprendre puis vous aider à comprendre :-)

michel
michel

michel

Niveau
0
90 / 100
points

Bonjour à tous,

Merci à Mickaël de confirmer. Je précise, pour être clair, que je ne suis pas joueur et que je n'attends aucune explication. Bien au contraire, j'ai adressé un mail au directeur du PMU, il y a plus de trois mois, expliquant le pourquoi de cette erreur. Un mail qu'il n'a jamais vu, bien sûr, mais le robot qui gère son courrier m'avait fort aimablement répondu : «... Votre demande a bien été prise en compte sous le numéro 2097970-1459177179, nous vous répondrons dans les plus brefs délais... » :-)
Je donnerai la clef du mystère dans quelques jours si besoin mais, pour l'heure, avançons un peu dans la compréhension du problème. Dans mon post initial (course R1C5 du 6/12/16), la cote finale affichée pour le gagnant était donc de 3,80 au lieu de 4,00. Or, les cotes finales sont publiées après le départ, mais bien avant l'arrivée. Cela signifie que toutes les cotes finales étaient réduites dans la même proportion. On savait dès lors que pour cette course-là, et quel que soit le vainqueur, le taux de prélèvement appliqué sur le rapport payé aux gagnants serait supérieur à 18,3% au lieu des 15,6% annoncés par le PMU.

Remarque : tout site Internet sérieux traitant des cotes probables donne la formule de calcul dont je parle. Elle permet de vérifier que le taux de 15,6% est toujours respecté par le PMU... sauf quand un trop grand nombre de paris sont annulés.

michel
michel

michel

Niveau
0
90 / 100
points

Bonjour à tous,

Et rebelote, hier, dans la course du quinté (11/07/16-R1C1), toujours au détriment des parieurs :

  • 40cts en moins pour le 10 gagnant
  • 20cts en moins pour le 10 placé
  • 10cts en moins pour le 4 placé

michel
michel

michel

Niveau
0
90 / 100
points

Bonjour à tous,

Je livre l'explication puisque le PMU ne souhaite pas répondre. Dans notre course de référence (R1C5 du 6/12/15) il y avait 512769€ d'enjeux sur les chevaux ayant pris le départ dont 107395 sur le vainqueur. En outre, sur le non-partant, il avait été joué une somme nécessairement comprise entre 89143€ et 157965€ ; coupons la poire en deux et admettons que c'était 123554€. Sous cette hypothèse, le PMU avait donc collecté 636323€.

Voici le calcul correct du rapport gagnant :
1) 636323 – 123554 = 512769
2) 512769 – 15,605% = 432751,40
3) 432751,40 ÷ 107395 = 4,03 arrondi à 4,00

Le PMU, lui, effectue le calcul suivant :
1) 636323 – 15,605% = 537024,80
2) 537024,80 – 123554 = 413470,80
3) 413470,80 ÷ 107395 = 3,85 arrondi à 3,80

De cette manière, le PMU prélève 15,605% sur les 512769€ revenant aux gagnants, ce qui est normal. Mais il prélève aussi 15,605% sur les 123554€ de paris annulés, sauf que ce second prélèvement pèse, lui aussi, sur les gagnants. Au final, ces derniers sont ponctionnés de bien plus que les 15,605% annoncés.

Remarque : en année pleine, le bénéfice supplémentaire ainsi réalisé par le PMU est absolument dérisoire par rapport au bénéfice réalisé en application de son règlement. Il est évident, par conséquent, qu'il ne peut s'agir que d'une erreur dans la programmation du calcul des cotes et, mainteant que le PMU en est informé, nul doute qu'il va s'empresser de la corriger. Attendons la prochaine occurrence...

Michel,

En réponse à votre question, voici des éléments de réponse par rapport à vos interrogations sur le calcul des rapports du pari Simple Gagnant de la finale du GNT en date du 06 décembre 2015.

Deux éléments forts ressortent de votre communication :

D’une part vous semblez penser que le taux de prélèvement appliqué au pari Simple serait supérieur à celui qui est indiqué dans les informations légales consultables sur notre site.

Or nous ne pouvons que vous confirmez que le taux appliqué au pari Simple est bien de 15.605% et ce depuis le 01 janvier 2014.

D’autre part vous indiquez que nous appliquons à tort la déduction proportionnelle sur enjeux (DPE) sur la totalité des enjeux en contradiction avec les articles 26 et 27 de l’arrêté du 13 septembre 1985 portant règlement du pari mutuel et sur les hippodromes.

Nous devons vous faire remarquer que ’article 26 n’a pour but que de préciser ce qu’il advient des mises pour lesquelles un cheval serait non partant.

« Article 26 - Chevaux non-partants
Si, pour une cause quelconque, un cheval primitivement déclaré partant ne se présente pas sous les ordres du juge au départ ou est déclaré par le juge au départ comme ayant cessé d'être sous ses ordres, toutes les mises "gagnant" et "placé" sur ce cheval sont remboursées et leur montant déduit des enjeux "gagnant" et "placé". »

Celles-ci seront traitées spécifiquement lors du calcul des rapports explicité dans l’article 27 :

« Article 27 - Calcul des rapports
Pour chaque type de pari, les enjeux totalisés, après application de la déduction proportionnelle sur enjeux et défalcation du montant des paris remboursés, déterminent la masse à partager ».

Les enjeux totalisés sont tous les enjeux qui ont fait l’objet d’une centralisation en ce compris ceux qui feront l’objet d’un remboursement. Il n’en est pas de même des enjeux qui seraient annulés par le client tel qu’indiqué au chapitre 13 du présent règlement où le chapitre 1 fait référence au pari Simple:

« Article 13 - Chevaux non-partants
Lorsqu'un pari engagé dans un des postes et moyens d'enregistrement et aux guichets des hippodromes définis à l'alinéa précédent vient à comporter un ou plusieurs chevaux non-partants, le parieur a la possibilité, avant le départ de la course, pour les types de pari visés aux chapitres 1, 2, 13 et 13 bis du titre II , d'obtenir dans le poste d'enregistrement dans lequel il a engagé son pari, ou sur le vecteur à distance à partir duquel il a engagé son pari, l’annulation de son pari ».

Pour autant nous ne considérons pas que les règles en vigueur doivent être immuables. Bien au contraire, votre réaction conforte la recherche de dispositifs nouveaux susceptibles de mieux répondre aux aspirations de notre clientèle, en ayant toutefois toujours à l’esprit la règle fondamentale de la neutralité de l’opérateur de paris et de la garantie de l’égalité de traitement des parieurs.

A votre disposition.
Bonne journée à vous.

michel
michel

michel

Niveau
0
90 / 100
points

Bonsoir à tous,

Merci à vous, Steve. Je comprends bien que vous ne faites que répercuter une réponse et j'espère que vous répercuterez mon post en retour.

Sur la forme, il est vrai que la rédaction de l'article 27 laisse à désirer, c'est un euphémisme, mais l'interprétation que vous en faites est clairement en contradiction avec l'article 26, lequel indique que les mises sur un non-partant sont déduites des enjeux et, par suite, n'en font plus partie. Quant à l'article 27, il parle de la déduction proportionnelle «sur enjeux» et non pas «sur les enjeux totalisés». Enfin, la possiblité offerte au parieur par l'article 13 n'annule en rien l'obligation faite au PMU par l'article 26. Mais ce ne sont là qu'arguties.

Sur le fond, vous ne pouvez nier que les rapports payés dans ces circonstances sont inférieurs à ce qu'ils auraient été si le non-partant n'avait jamais été engagé dans la course et que la différence vient bien de ce que vous retirez des enjeux collectés, non seulement la déduction proportionnelle que vous auriez déduite en l'absence de non-partant, non seulement la totalité des enjeux sur les non-partants, mais encore une somme égale à 15,605% de ces enjeux remboursés. Et cette dernière déduction viole évidemment le principe du pari mutuel selon lequel la totalité des mises des gagnants et des perdants appartiennent aux gagnants, déduction faite du prélèvement proportionnel.

Je note néanmoins que vous semblez prêt à faire évoluer votre interprétation de l'article 27 de manière à pouvoir, enfin, traiter les parieurs à égalité, qu'il y ait un non-partant de dernière minute ou non. Nul besoin de modifier les règles pour cela ; personne ne vous reprochera une telle évolution de doctrine.

Bonne soirée,

Nous contacter

interdiction volontaire de jeux Nous suivre sur twitter Nous suivre sur facebook
  • N° d'agrément
  • Hippique : 0002-PH-2015-06-07
  • Sportif : 0002-PS-2010-06-07
  • Poker : 0002-PO-2010-06-07
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
  • Hippique : 0002-PH-2015-06-07
  • Sportif : 0002-PS-2010-06-07
  • Poker : 0002-PO-2010-06-07