Bienvenue sur la communauté PMU

  1. 1Un espace convivial pour échanger entre joueurs
  2. 2Avec des discussions et toute l'aide en ligne
  3. 3Plus des débats, des pronos, des actus et des jeux !

Question en attente de réponse

Interviews peu nombreuses

Bonjour,

Dans chaque course, les interviews des professionnels sont trop peu nombreuses.

Seules les interviews de tous les professionnels pour chaque course permettent à un parieur d'avoir les informations nécessaires pour parier.

Dois-je créer une société pour récupérer l'ensemble des interviews des professionnels pour chaque partant dans une course?

Existe-t-il un moyen d'avoir les interviews des professionnels pour chaque partant dans une course?

En effet, quand un professionnel vise une course pour l'un de ses partants, pourquoi ne pas informer les parieurs?

Merci pour vos retours éclairés.

DAMIEN3535
DAMIEN3535

DAMIEN3535

Niveau
0
30 / 100
points

Réponses

sakkaoui
sakkaoui

sakkaoui

Niveau
4
5000 / 5000
points
Equipe

Bonsoir DAMIEN3535,
Vous avez la possibilité de suivre l'avant course sur la chaine Equidia qui fait le point sur l'ensemble des partants dans le détail et c'est très complet.

Il est également probable que certains professionnel ne souhaite pas participer au interviews pour ne pas dévoilés les chances de leurs partants.
bonne soirée

pegase 53
pegase 53

pegase 53

Niveau
4
5000 / 5000
points

Bonsoir Damien
Je suis de votre avis,trop peu d'interviews et ce sont toujours les mêmes qui se prêtent a cet exercice.
Merci a ceux qui répondent sans langue de bois.
Certains refusent catégoriquement,ils oublient que sans parieurs ,il n'y aurait plus de courses.
Un manque de respect,vis a vis des turfistes!
Heureusement qu ' Equidia est la pour nous informer et nous éclairer pour préparer nos jeux et nous faire partager les analyses des principales courses.
Bonne soirée.

DAMIEN3535
DAMIEN3535

DAMIEN3535

Niveau
0
30 / 100
points

A Pegase 53 : vous prenez le cas hier avec Angelo AM : V. MARTENS dans le Veinard nous dit que le cheval travaille bien le matin. Juste avant la course : Ch. MARTENS nous dit : ne montre rien le matin. Il est arrivé 1er. Comme en bourse, il peut y avoir du délit d'initié dans les courses et Equidia qui est suivie par un nombre de parieurs a diffusé la parole de Ch. MARTENS qui était totalement en contradiction avec celle de son frère.

A Laurent : ah oui, tout est écrit dans la presse? vous êtes privilégié...

A triples 7 : Equidia ne fait pas le point sur l'ensemble des partants de chaque course, c'est très aléatoire. On veut avoir des informations sur un cheval à grosse côte, le seul moyen, c'est de se déplacer aux hippodromes.

c'est quoi l'interet de pas devoiler les chances de ses partants? c'est tactique? De toute maniere le canasson c'est lui qui decide, soit il a envie de courir ou trotter( ca depend) soit il a pas envie....en fait c'est à eux qui faudrait demander leur avis

DAMIEN3535
DAMIEN3535

DAMIEN3535

Niveau
0
30 / 100
points

A Laurent : C'est le cheval qui décide? Le cheval peut décider de courir mais si on nous dit qu'il manque d'entraînement à cause d'une piste d'entrainement impraticable? Que se passe-t-il?

Lisez les décisions des commissaires et vous comprendrez comment un parieur peut gagner contre un entraineur qui ne respecte pas les règles fixées.

L'aléa de la course est une chose mais attention les décisions de justice existent lorsque volontairement, on se moque du monde!

mitos24
mitos24

mitos24

Niveau
1
130 / 750
points

ou lire les commentaires et decisions des commissaires merci

pegase 53
pegase 53

pegase 53

Niveau
4
5000 / 5000
points

Les contradictions sont nombreuses et le cas des frères Martens est un exemple parmi tant d'autres.
La meilleur opinion est celle qu'on se fait soit même en suivant régulièrement les courses et en regardant les heats et le canters d'avant course.
Quand aux infos des journaux je suis très sceptique ,certains donner l'avis de l’entraîneur ou du jockey sans les consulter,il faut être sérieux.
Peu d’entraîneurs sont de bonne foi,mais ceux ci peuvent être suivi en confiance.
Les autres préfèrent rester dans le flou et jouer sans faire chuter la cote de leur cheval.
Bons jeux et bonne soirée.

Bonjour
Vaste sujet. Personnellement, s'il n'y avait aucune interview sur les chances des chevaux engagés, cela ne me manquerait pas et j'essaie de les fuir le plus possible. Je ne compte plus le nombre de fois ou un entourage chaud bouillant vous aurait fait revendre la voiture et des chevaux pas prêts, voire "vous pouvez l'écarter" faire l'arrivée.
Certains orientent délibérément sur des fausses pistes et l'attrait de l'argent peut conduire à toutes les turpitudes possibles et imaginables. Votre cheval à 10/1, c'est transformer 1000€ en 9000€. Si vous chantez partout qu'il va gagner à coup sûr, c'est risquer de le voir tomber à 3/1 et vos 9000€ se transforment en 2000€...
Du coup, tout devient suspect, même dans les commentaires d'avant-course d'Equidia, et je ne parle pas du bandeau Urgent affiché en rouge, invitant le parieur à se ruer sur tel ou tel.
Un des derniers exemples que j'ai en tête, c'est Million à Cagnes-sur-Mer, qui est passé de 28/1 à 12h30 (2,9% des enjeux) à 9,2 à 15h40 (9,1% des enjeux) et il a gagné. Il faut être couillu dans un handicap pour passer des sommes pareilles, d'autant plus que son papier n'incitait pas à l'optimisme. De retour en plat depuis 4 ans, il venait d'échouer à 40/1 dans une petite course à conditions à Deauville. A moins que...
Ce doute, qui restera permanent et peut alimenter tous les fantasmes, est inhérent au principe du mutuel, où l'opérateur est neutre -et indifférent-. Dans un système à cote fixe, nul doute qu'un opérateur qui aurait estimé Million à 18/1 aurait bloqué les paris et demandé une enquête.

Nous contacter

interdiction volontaire de jeux Nous suivre sur twitter Nous suivre sur facebook
  • N° d'agrément
  • Hippique : 0002-PH-2015-06-07
  • Sportif : 0002-PS-2010-06-07
  • Poker : 0002-PO-2010-06-07
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
  • Hippique : 0002-PH-2015-06-07
  • Sportif : 0002-PS-2010-06-07
  • Poker : 0002-PO-2010-06-07